De l’intérêt de se lancer des challenges sans y perdre ses nuits…

En ce mois d’octobre, comme l’année dernière, je participe au challenge « Inktober ». Pour ceux qui ne connaissent pas, il s’agit de réaliser une illustration à l’encre tous les jours pendant 31 jours. Une liste officielle « Inktober » existe, elle est composée de mots clés (ex : jour 1 – Espace; jour 2 – porte…), mais de nombreuses autres listes sont proposées par des illustrateurs de tous horizons. Pour ma part, j’ai choisi cette année de partir sur des portraits féminins en y ajoutant des éléments naturels, j’ai appelé mon Inktober « Natur’elles » (ha oui, t’as vu, c’est d’une originalité incroyable !).
Je vous montrerai un peu le fruit de mon travail en dessous, mais je voulais avant tout parler de tous ces freins qui, bien souvent, empêchent de relever ces défis (Inktober ou autres), et des leviers qui peuvent aider à les surmonter.

1- Le fameux « je n’y arriverai JA-MAIS »
On peut interpréter cette phrase comme un aveu de ne pas pouvoir tenir le rythme d’une illustration par jour pendant 31 jours. Chose à laquelle je vous répondrai : On s’en FOUT. En effet, c’est chouette si vous arrivez à tenir le rythme, mais si vous ne souhaitez pas peindre le week-end (ce qui est mon cas), ou si vous faites la moitié du challenge ou si… (à vous de compléter), et bien ce n’est pas grave ! L’important est bien de s’être lancé le défi et de l’avoir fait POUR SOI, en fonction du temps et des moyens dont vous disposez.

Photo d’origine trouvée ICI, et un poil trafiquée…

2- L’inévitable « quand je vois la qualité de certaines illustrations sur les réseaux sociaux, je me dis que je ne suis pas à la HAUTEUR »…
Ha, la fameuse hauteur que nous nous imposons, celle qui génère un stress incroyable et qui nous fait nous sentir comme une petite crotte (vous connaissez ?). Alors on va tout de suite se calmer : Sergueï Bubka ne s’est pas levé un matin en se disant « tiens, aujourd’hui, je franchis les 6 mètres au saut en hauteur ». Non, Sergueï, il s’est entraîné encore et encore. Il a du chuter encore et encore et s’est peut-être lui aussi considéré comme une petite crotte à un moment donné (si, si).
Nous avons toujours la perception de trouver meilleur tout le temps, c’est ce qui fait aussi que nous nous dépassons, que nous progressons. Mais pour être meilleur, le travail régulier reste la clé. Un challenge d’une illustration par jour permet de S’AMELIORER, d’explorer d’autres possibles, de progresser…

Photo d’origine trouvée ICI, bisou Sergueï, toi qu’es fan de ce blog…

3- L’indémodable « je n’ai pas d’INSPIRATION »
Le mieux pour trouver l’inspiration, c’est d’anticiper. Après 10 ans comme plasticienne, je peux dire que l’inspiration c’est du travail (encore) et qu’on est mieux armé quand on réfléchit avant à ce qu’on aimerait faire et à comment le faire. Pour le challenge Inktober, le mieux c’est de se plonger avant sur les listes disponibles (ou bien de se créer sa propre liste, ou sa thématique), puis de jeter quelques idées, quelques croquis, quelques gammes de couleurs sur des feuilles, comme ça, mine de rien… Là, vous préparez tranquillos votre cerveau, ce qui génère moins de pression.

Photo d’origine trouvée ici

Bref, le challenge créatif, Inktober ou autre, est intense, on ne va pas se mentir… Il est fatigant et il oblige à puiser dans ses réserves. Mais il est également une formidable opportunité de progression et de lâcher-prise !
Alors, convaincu-e-s ?

Et ci-dessous, quelques exemples de mes réalisations pour cet inktober Natur’elles, réalisées à l’aquarelle à retrouver sur instagram (lien ICI) ou sur Facebook
Si vous êtes intéressé-e pour en adopter une, n’hésitez pas à me le signaler…

Et n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire (ça fait toujours plaisir) ou à vous abonner à ce blog, comme Sergueï…

A bientôt… je vous parlerai juste rémunération…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :